smerep

EDITO : L’ERASMUS, UNE OPPORTUNITE A NE PAS MANQUER

Par Schoen

Le 19 septembre, 2017

Quel que soit le chemin que vous décidez d’emprunter dans vos études à Nanterre U, vous aurez l’opportunité d’effectuer un Erasmus au cours de votre L3 ou M1. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de partir au cours de mon M1 en Droit des Affaires à Londres et je vous recommande donc fortement de tenter votre chance, quelle que soit la destination que vous choisissez.

 

La première question, avec une réponse paradoxale vu mon parcours, est de savoir s’il vaut mieux effectuer votre Erasmus lors de l’année de L3 ou de M1. Bien que les deux possèdent des intérêts différents, la meilleure opportunité pour moi est de tenter son Erasmus lors de l’année de L3. Pourquoi ne l’ai-je pas fait ? Car un Erasmus se prépare à l’avance et que vous ne pouvez pas candidater à la dernière minute. J’ai donc préféré finir ma L3 et profiter du M1 pour partir. Le gros défaut de mon choix a été que l’Erasmus est une plus-value claire dans votre dossier en terme de rencontres, d’épanouissement et d’apprentissage d’une langue, mais il dévalue la valeur scolaire de votre année. Ne soyez pas dupe : les recruteurs savent que les étudiants ne partent pas en Erasmus pour les cours et que la plupart des notes que vous obtenez sont donc  »surévaluées ». Le choix est donc plus judicieux en L3 car la sélection pour le M1 est beaucoup moins exigeante que celle du M2. Ainsi les Masters 2 les plus exigeants ne valoriseront pas un M1 obtenu en Erasmus de la même façon que celui obtenu en France. Privilégiez donc un départ en L3 et ne négligez pas votre dossier.

 

La sélection pour l’Erasmus va se faire dès le début de l’année qui précède votre départ. Il est important que vous vous posiez la question et que vous preniez les informations auprès du Service des Relations Internationales assez tôt. Le premier choix que vous avez à faire est celui de la destination, vous ne pouvez pas déposer de dossier pour un pays hors Europe et pour un pays Européen. Ensuite, les pays n’ont pas tous la même popularité, ni donc la même demande. L’Angleterre, l’Espagne et l’Allemagne sont parmi les pays les plus demandés et exigent donc un dossier solide sur les résultats. L’Université prendra en compte vos résultats, votre lettre de motivation mais également la cohérence de votre projet. Un test de langue pourra également vous être demandé en fonction du pays d’accueil où vous allez (j’ai passé l’IELTS, pour un coût de 150€). Si vous escomptez donc partir à Londres ou Berlin, faites en sorte de solidifier votre dossier dès la L1 ou du moins de monter en régime en L2 pour montrer votre motivation.

 

La procédure de sélection est un procédé qui peut se révéler long et fastidieux si on n’est pas renseigné correctement sur l’ensemble de la démarche, au risque donc de louper une étape. Pour cela il faut décortiquer le site internet de l’UFR DSP pour ne manquer aucun détail. Par exemple, le fait d’être accepté et inscrit à Nanterre ne suffit pas, il faut également effectuer vos démarches d’inscription auprès de l’Université d’accueil. Si vous n’effectuez pas cette démarche en temps et en heure, votre Erasmus peut être remis en question.

 

Intéressez-vous également aux offres de cours de l’Université d’accueil. Si vous êtes choisi, vous devrez choisir vos cours afin de créer un tableau d’équivalence, les cours devant être en rapport direct avec les cours que vous auriez dû valider lors de votre année à Nanterre. Une fois tout cela fait et accepté par votre coordinatrice, il ne vous restera plus qu’à préparer votre départ et commencer à trouver votre logement. Il vous sera également possible de demander une bourse Erasmus, dont le montant dépendra du lieu d’accueil, de la durée de votre séjour et de l’allocation dont Nanterre dispose.

 

Si vous avez des questions ou que vous voulez interagir avec d’autres étudiants, rendez vous sur le forum dans l’espace édito.